Savoir investir - Laura Franklin
Laura Franklin

Savoir investir

Savoir investir - Laura Franklin

Il y a quelques jours, j'ai eu une discussion pour le moins surprenante avec un ami qui me disait : « que ferais-tu si tu gagnais au loto ? » La question lui était venue, car un gagnant venait de remporter une grosse somme, et était originaire de sa région. Je lui ai dit que franchement, il ne me semblait pas trop difficile de répondre.

Je pense que je ferais des travaux dans ma maison, pour améliorer mon lieu de vie quotidienne ; ensuite, j’essaierais de voir qui autour de moi est dans le besoin, et j’aiderais aussi quelques causes qui me sont chères, notamment, en Ukraine, en Pologne en Russie, mais aussi en France et au Canada. Sans doute, un peu aussi en Inde. Ensuite, je chercherais à sécuriser les fonds, de façon à ce que mon fils soit à l'abri. Et ça, ce n’est pas une mince affaire ! La question de l'investissement n'est pas facile pour qui n’est pas habitué à gérer des fonds, ce qui est le cas de la plupart des gagnants des jeux de hasard.

Comment savoir où il faut investir … ? Pourquoi ne  pas investir dans une clinique de chirurgie esthétique ? En effet, un nombre grandissant de personnes font appel à la chirurgie, notamment pour les petites opérations du type opération des varices laser, ou encore, pour une opération du nez, ou de la myopie. Mais cela suppose peut-être un suivi assez difficile. Un autre moyen, bien sûr, consiste à se tourner vers les opérations boursières, mais pour cela, il faut avoir des connaissances que je n'ai pas, et confiance en des personnes que je n'ai pas à ce jour dans mon entourage.

Alors que faire ?

Sans doute que la meilleure façon d’investir reste la pierre. Donc, je pense que j’opterais pour des achats immobiliers, et je ferais en sorte qu'ils soient situés dans des villes où la valeur fait plus monter que descendre. Je pense particulièrement à Londres, Paris et Cannes pour ce qui est de l'Europe, mais aussi bien, à Montréal et à New-York pour l'Amérique du Nord. Il y a cependant un bémol pour ce qui est de la ville de Londres, puisque malheureusement, cette ville ne permet pas que l’on achète un bien pour le transmettre à sa descendance au-delà d’un certain temps. En effet, les baux sont limités, sauf erreur à 99 ans. Si par contre, on loue le bien que l'on a acheté, cela peut être très rentable tant les loyers sont chers, mais cela reste sans doute une opération réservée aux spécialistes. J'opterais donc plutôt pour Paris, Cannes, Montréal et New-York, puisque tant qu'à acheter, autant le faire dans des villes que l’on aime et visite !